TRUCS ET ASTUCES - JARDIN

TRUCS ET ASTUCES - INSECTES ANIMAUX

Anti-limaces :

Placer des petits pots (genre yaourt) aux pieds des plantes, remplis de bière. Les limaces sont attirées par la bière et se noyent. Elles se déplacent de nuit. Changez les pots tous les 2 jours.

Se debarasser des taupes :

Planter des bouteilles dans la terre le goulot vers le haut : le vent siffle à l'intérieur et les taupes à l'ouie sensible fuient le bruit ! Il faut les enterrer mais pas totalement sinon le trou se bouche... à essayer... mais il va falloir vider quelques bières.

Eloigner les fourmis :

Pour éloigner les fourmis, on peut déposer une poignée de cerfeuil sur leur route.

Déjouer la gourmandise des mulots :

Le mulot, c'est l'ennemi numero 1 des bulbes. Même les fritillaires qui passent pourtant pour les éloigner font souvent les frais de leur insatiable gourmandise. Quant aux iris de Hollande et d'Angleterre, aux tulipes et aux jacinthes.... n'en parlons pas, ils disparaissent régulièrement bien avant leur floraison. Aussi, si vous faites l'acquisition de quelques bulbes précieux, prenez la précaution de les planter dans des pots remplis de terreau poreux - moitié compost, moitié tourbe - que vovs enfouirez dans la terre de vos massifs. Ce petit procédé aura le double avantage de vous éviter de couper d'un coup de bêche assassin ces acquisitions de grand prix et de décourager toute investigation de la part des rongeurs. Il est bien rare en effet qu'ils prennent ces pots pour garde manger.

Greffes, attention aux oiseaux :

Si vous vous amusez à greffer des arbres fruitiers, n'oubliez pas de les protéger contre les oiseaux. Ils adorent en effet les jeunes bourgeons des greffons et, bien souvent, on ne rate les greffes qu'à cause de leur gourmandise. Une fois vos greffons posés, disposez trois petites lattes autour des branches greffées et coiffez-les d'un Filet à petites mailles comme ceux qui servent de sachet aux citrons. Veillez bien à ce que les lattes forment une petite cage plus haute que les greffons afin que, si elles devaient servir de perchoir, elles protègent aussi les greffons de la casse.

Des cerises pour le jardinier, pas pour les oiseaux :

Ce n'est pas un mot d'ordre, d'ailleurs les oiseaux se moqueraient d'une pancarte comme d'un épouvantail. C est beaucoup plus simple : plantez des cerisiers à fruits blancs comme les bigarreaux Napoléon et Coeur de pigeon, et vous retrouverez le plaisir de déguster à vous tout seul vos cerises. Peut-être même en aurez-vous bien trop... Mais qu'importe. En effet, les oiseaux n'y touchent pas ou très peu. Pourtant, ce sont de vieilles variétés et ils ont eu le temps de s'y habituer, et d'excellente qualité de surcroit... à croire que M. Darwin n'avait pas tout prévu !

Voile antiguêpes :

Si vous n'y prenez pas garde, certaines années, les guêpes et les frelons sont capables de dévaster toute la récolte qui mûrit sous les feuilles de votre treille. Ils commencent en général par les grappes les mieux dissimulées et, en l'espace de deux semaines, leur forfait est accompli... sauf si vous réagissez à temps en enfermant les grappes dans des sachets en voile de mariée bien plus larges que nécessaire : le voile ne doit pas toucher les grains, sinon les insectes les percent. C'est très vite fait, peu coûteux et vraiment efficace, car bien entendu un matériau aussi diaphane n'empêche pas le raisin de mûrir. Et c'est si joli à contempler !