ALMANACH JARDINAGE

JARDINAGE NOVEMBRE

LES PLANTES :

En vedette américaine: le chrysanthème! Mais il y a encore, dans certains jardins, quelques fleurs d'octobre qui résistent aux frimas, quelques roses encore plus exquises que jamais, des bruyères d'hiver, des arbustes à fruits décoratifs et des plantes à feuillage d'automne. Le temps des fleurs fraîches est bien loin...

LES FLEURS :

Il n'est pas de Toussaint sans chrysanthèmes, mais il est vrai que c'est vraiment la seule fleur qui peut colorer les jardins en ce mois froid. Si vous n'êtes pas "chrysanthémiste" vous devrez .renoncer à admirer des corolles fraîches. Faites jouer votre imagination, et plantez celles du prochain printemps : c'est tout ce que vous pouvez faire pour satisfaire votre be,soin de fleurs.
A faire :
Les mêmes travaux qu'en octobre. C'est dire que vous devez arracher toutes les plantes estivales, fIappies et noircies, conserver les bulbes de celles qui en ont, et jeter les annuelles. Rentrez au plus vite les géraniums et autres plantes dites molles, dans un endroit bien éclairé mais où il ne gèle pas. L'idéal serait une serre. Plantez les oignons à fleurs du printemps, le plus rapidement possible. Abritez toutes les plantes fragiles qui ne supportent pas des températures inférieures à 0°, notammebt les eremurus qui craignent surtout l'humidité. Repiquez des bisannuelles printanières (pensée, myosotis, giroflée, silène,) parmi vos bulbeuses.
A ne pas faire :
Ne mettez surtout pas de fumier dans les plates-bandes où vous plantez des oignons à fleur.

LES ROSIERS :

La végétation s'endort et les rosiers se mettent au vers vous pouvez les changer de place, les planter... Nourrissez-les et, dans les régions froides, buttez-les en prévision des gelées.

LES ARBRES :

Transplantez et plantez, c'est le moment de remodeler votre jardin.
A faire :
Soyez respectueux de la Loi, et appliquez la réglementation concernant les plantations: toute plante de moins de 2 m de hauteur doit être placée au minimum à 50 cm de la clôture de séparation de deux propriétés. Pour un arbuste de plus de deux mètres, la limite de séparation est d'un minimum de 2 m.
A ne pas faire :
Ne plantez pas d'arbustes ou d'arbres à feuillage persistant, ni de conifères. Octobre et avril sont leurs périodes de prédilection.

LES LEGUMES :

Encore une fois ce sont les mêmes travaux qu'en octobre, mais le froid va avoir raison du potager, sauf si vous disposez de tunnels plastiques. Vous pouvez aussi prendre la précaution de protéger vos légumes avec des feuilles mortes (vous n'en manquez pas actuellement !).
A faire :
Rentrez-vite les légumes frileux à l'abri. Protégez d'abord vos artichauts en les recouvrant de tourbe. Souvenez-vous qu'ils craignent plus l'humidité stagnante que le froid. Débutez les plantations d'asperges, et coupez le feuillage. Ne mettez surtout pas celui-ci à faire du compost, mais brûlez-le pour tuer les éventuelles larves de la redoutable mouche de l'asperge. Cueillez vos choux de Bruxelles, en vous rappelant qu'ils sont bien meilleurs après-le passage d'une petite gelée. Couvrez vos planches d'épinards, pour pouvoir prolonger les récoltes même par temps de gel. Enjaugez les choux d'hiver en les couchant dans une tranchée la tête au nord; si le sol est trop humide, placez sous la pomme un petit lit de paille. Continuez le forçage des endives, et le blanchiment des légumes (pissenlit, cardon, scarole...) Semez du pois de la SainteCatherine (variété à grains ronds). Semez fin novembre sur une parcelle bien exposée en terrain non humide; enterrez les graines plus profondément pour les protéger des gelées. Par grand froid, couvrez de paille.
A ne pas faire :
Ne laissez pas les protections contre le froid par beau temps: il faut aérer pour éviter l'apparition de pourriture. Ne plantez pas de l'ail blanc mais du rose qui résiste mieux à l'hiver. Ne forcez que des endives avec de grosses racines.

LES FRUITS :

Beaucoup de travail en perspective les arbres doivent être débarrassés de leurs derniers fruits, de nouvelles variétés peuvent être plantées, et il y a l'entretien général du verger.
A faire :
Arrachez et débitez les arbres morts: vous aurez du bois pour votre cheminée. Protégez les figuiers, sauf dans le midi ou les régions privilégiées. Piégez les insectes, notamment les femelles de cheimatobie, en plaçant des bandes de glu sur le tronc desarbres fruitiers. Plantez de nouveaux arbres, sauf en sol argileux et humide. Surveillez les fruits entreposés dans le fruitier, en supprimant systématiquement tous ceux qui sont malades et pourris. Aérez au moins une fois par semaine. Ramassez les feuilles mortes qui s'amoncellent au pied des arbres fruitiers; si ceux-ci ont été malades, brûlez les feuilles pour éviter les risques de contamination. Apportez des engrais riches en potasse et en acide ?hosphorique, et introduisez-les en forant des trous à la barre à mine près des arbres. Faites des trous profonds d'une trentaine de centimètres, creusés tous les mètres à l'aplomb de la ramure. Versez l'engrais dans ce trou, puis de l'eau et rebouchez. Elaguez les arbres, en supprimant les branches mal placées, ou bien en raccourcissant les rameaux pour garder à l'arbre une silhouette harmonieuse.
A ne pas faire :
Ne vous précipitez pas pour tailler lies arbres à pépins : vous pourrez le faire jusqu'en février. Ne plantez pas des arbres trop serrés, car vous diminuerez les récoltes. N'élaguez pas les arbres à noyaux, cerisiers, pruniers, abricotiers, etc. car cela favorise l'apparition de la gomme.

LE GAZON :

Mêmes travaux qu'en octobre, si ce n'est que la tonte doit être terminée dans la région parisienne. Ramassez les feuilles mortes, et épandez un peu de terreau mélangé à de l'engrais et du compost.