ALMANACH JARDINAGE

JARDINAGE JUIN

LES PLANTES :

Elles sont trop nombreuses, pour vous les citer toutes. La rose, l'iris, les campanules et les delphiniums sont parmi les plus belles. Sachez que le jardin de fleurs en juin est à son apogée, car plus jamais les platesbandes de vivaces n'auront cette générosité et cette fraîcheur, même si elles refleurissent par la suite.

LES FLEURS :

Vous pouvez vous contenter de les admirer et de les sentir, tout en leur prodiguant quelques bons soins.
A faire :
Coupez les tiges fanées des vivaces' à floraison printanière presque à leur base: la sève se reportera sur les autres, et la floraison suivante sera plus abondante. Semez encore les annuelles suivantes, qui sont de croissance rapide: alysse odorant, gypsophile annuel, julienne de Mahon, lin à grande fleur, linaire, lupin annuel, maïs décoratif, n'émophile, réséda, ricin, schizanthus, souci; le tout fleurira avant l'hiver. Pour une mise en place à l'automne, il faut semer en pépinière toutes sortes de bisannuelles et de vivaces pour l'année prochaine: alysse corbeille d'or, benoîte, buglosse, campanule, chrysanthème vivace, cinéraire maritime, coréopsis vivace, digitale, gaillarde vivace, hélenium, giroflée d'hiver, gypsophile vivace, héliotrope, julienne des jardins, lin vivace, lunaire, lupin vivace, lychnis, muflier, pavot vivace, rose trémière, rudbeckia, scabieuse du Caucase, statice, thlaspi vivace, tritoma, valériane, etc. Gagnez du temps et semez directement des fleurs aux endroits bien exposés qui leur conviendront lors de la floraison. Garnissez les massifs d'été, vasques et jardinières. Attention: qui brise la motte corppromet là plantation! Quand vous' aurez· bien arrosé au goulot, paillez le sol pour garantir une fraîcheur bienfaisante. Tuteurez les grandes plantes, annuelles ou· vivaces. Plantez des nénuphars si vous avez un bàssin, car c'est la bonne période pour, le faire.

LES ROSIERS :

C'est leur mois favori, leur mois par excellence. Vous allez donc .avoir des roses par centaines, à admirer ou à cueillir pour faire des bouquets.
A faire :
Supprimez au fur et à mesure les roses fanées pour favoriser l'apparition de nouvelles fleurs. Éboutonnez les tiges terminées par trois boutons floraux pour ne laisser qu'une rose par tige: elle sera plus belle, plus grosse...
A ne pas faire :
Limitez les traitements aliment de la floraison pour ne pas détruire les abeilles et autres insectes pollinisateurs. Soyez vigilant et ne traitez qu'en cas d'urgence: invasion de pucerons, attaque de blanc ou de marsoma.

LES ARBRES :

En principe, ils se débrouillent tout seuls! Ne vous occupez que de ceux qui viennent d'être plantés: un coup de sécheresse et ils risquent de mourir. Arrosez-les donc régulièrement. Taillez les arbustes défleuris.

LES LEGUMES :

Enfin, les récoltes deviennent. plus importantes que les travaux, qui se limitent à l'entretien: arrosage et binage principalement. Les semis. printaniers se sont traI1sformés en légumes, mais poursuivez ces semis pour avoir des récoltes continues.
A faire :
Semez encore ce mois-cÏ, au potager: les carottes de ·l'hiver prochain, les choux tardifs, les haricots verts, "les laitues, les pissenlits et les radis. Que se passe-t-il si vous semez vos carottes dans une ·terre caillouteuse, ou souillée de fumier pailleux ? Les racines "fourchent", et c'est râté! Désherbez le sol, quand vos carottes auront des pousses de 2 à 3 cm. Semez aussi: arroche. chicorée sauvage, frisée et scarole, betterave rouge. céleri, cerfeuil (à l'ombre), tous les choux, cresson, épinard (en parcelle ombragée et très arrosée), laitues romaine et batavia, navet, oseille, panais, persil, poirée, pois, radis noirs (en fin de mois) et chicorée witloff Succombez à la plantation : c'est la dernière lifIlite pour planter les tomates, et le bon moment pour repiquer de la laitue, du céleri. de la chicorée (frisée et scarole). du chou - fleur, du èoncombre et du corniclion (de je.uries plants semés en godets) et du pissenlit. Si vous savez planter les choux, vous n'ignorez -pas que les variétés recommandées à cette époque de l'année, sont le chou-fleur nain très hâtif d'Erfurt et le chou-fleur Merveille de toutes saisons. Taillez les légumes-fruifs. Sectionnez les rameaux au-dessus des premiers bouquets de fleurs (pour faire monter la sève). c.es· soins concernent piments, melons,'· tomates, et, qui s'en plaindrait, les aubergines! Concombres et cornichons sont aussi de la fête: taillez légèrement leurs pieds; ils ramifieront mieux, et là encore, la sève sera plus disciplinée. Semez tous les quinze jours des graines de radis rouges. Arrosez-les régulièrement, ça les dissuadera: le piquer et de se creuser. Et n'oubliez pas les radis noirs... Récoltez les fraises, le matiride préférence, avant les grandës chacleurs. Disposez des appâts .contre les limaces, et protégez-vous éventuel1ement par des filets de la gourmandise des oiseaux.

LES FRUITS :

Le temps des récoltes approche également au verger. Les cerisiers donnent le coup d'envoi... Pensez aussi aux autres espèces.
A faire :
Pincez-en pour vos arbres fruitiers... et ,gratifiez-les de nombreux pincements. Ceux-ci consistent à supprimer l'extrémité des jeunes pousses, pour concentrer la sève sur leur partie inférieure et sur les jeunes fruits. La récolte Sera plus volumineuse. Sur les pommiers et les poiriers, sectionnez les jeunes pousses après la quatrième ou la cinquième feuille. Les rameaux qui en naîtront seront eux-mêmes pincés au-dessus de la seconde feuille. Sur les pêchers, les deux premières pousses à la base de chaque rameau sont à épargner; les autres seront taillées au-dessus de quatre feuilles. Méconnu des néophytes, le pincement est un des secrets du verger. Palissez les arbres en espaliers, en cordons ou en haies, qui ont de nouveaux rameaux: attachez-les avec des . liens d'osier, de raphia ou de plastique. En outre, et c'est bien le mot, arrosez! Binez aussi, et paillez le cas échéant.

LE GAZON :

La tondeuse fonctionne à plein rendement, et vous aussi. Pour une belle pelouse verdoyante et bien nette, il faut tondre tous les dix jours environ.
A faire :
Tondez et surtout arrosez, tous les jours s'il fait sec. Une pelouse qui a soif jaunit et prend des airs de vulgaire paillasson... Attention aussi à l'engrais qui risque de brûler les graminées s'il fait trop sec; même inconvénient avec les désherbants, qu'il faut toujours employer avec une extrême prudence.