ALMANACH JARDINAGE

JARDINAGE OCTOBRE

LES PLANTES :

Les fleurs se font rares, mais il y a tout de même les chrysanthèmes qui commencent, les cyclamens d'automne et, selon la c1émehce du temps, les dernières fleurs de l'été : asters, reines-marguerites, dahlias... Il Y a surtout les arbustes et les arbres d'automne, décoratifs soit par leurs fruits soit par leurs feuilles.

LES FLEURS :

C'est le mois du repos: la fin du règne des annuelles et des bulbeuses estivales. Tournez donc une page sur les beaux massifs fleuris de l'été et arràchez les derniers plants en place pour faire place nette.
A faire :
Plusieurs petites opérations de nettoyage et de plantation. Labourez ou bêchez les massifs de plates-bandes libérées des plantes estivales. Prôfitez de cette opération pour nourrir le sol, en lui apportant des engrais à décomposition lente ou du fumier, ou bien encore tout autre engrais naturel. Plantez le plus vite possible des bulbes de printemps, en vous rappelant qu'une mise en place trop tardive perturbe le rythme des plantes bulbeuses, et compromet beaucoup leur croissance et leur floraison. Mettez un peu d'ordre dans les mixed-borders de vivaces, en rabattant, les vieilles touffes. Protégez ·Ies plantes frileuses du froid, en les recouvrant de tourbe ou de feuilles sèches, ou bien encore en les emmaillotant. Semez en pleine terre, dans un endroit bien abrité, des fleurs rustiques qui ne lèveront qu'au printemps, mais seront ainsi en avance par rapport à celles qui seront semées alors : adonide, aconit, ancolie, chardon, némophile, godétia, muflier, pied d'alouette annuel, pois de senteur, primevère des jardins, souci, pois vivace, etc. Arrachez les tubercules de cannas, de dahlias. de glaïeuls, et de bégonias après les premières gelées et mettez-les à l'abri. Après les avoir laissés sécher, nettoyez-les et conservez-les dans du sable, dans un endroit frais où il ne gèle pas. Plantez dans les jardins peu humides en hiver des plantes vivaces. Retirez les tuteurs des grandes plantes maintenant disparues (dahlia, fIlaïeul, rose trémière, delphinium...)
A ne pas faire :
Ne plantez pas dans un sol détrempé l'hiver, mais attendez le printemps; un sol détrempé et froid est plus nocif que le gel.

LES ROSIERS :

Vous allez pouvoir planter de nouveaux rosiers: préparez en conséquence les massifs et les platesbandes, en effectuant Un bêchage ou un labour profond: les rosiers apprécieront !

LES ARBRES :

Eux-aussi vous attendent, même si le grand rush des plantations est pour le mois suivant.
A faire :
Taillez les arbustes ayant terminé leur. floraison estivale (notamment, abélia, amorpha, bignonia, buddleia, callicarpa, caryopteris, céanothe, desmodium, fuchsia, hibiscus, lagerstroemia, potentille, spirée, symphorine, tamaris, vitex, weigelia, etc. Plantez les arbres et arbustes à feuillage persistant, notamment les conifères qui apprécient beaucoup une plantation en octobre. Taillez une dernière fois les haies.

LES LEGUMES :

A faire :
Récoltez les derniers légumes de la saison : chou de Bruxelles, chicorée frisée, épinard, mâche, poireau. Arrachez les racines d'endives et laissez-les "ressuyer" une bonne semaine sur le sol. Ressuyer, cela veut dire qu'il faut laisser les plantes sécher après l'arrachage; cela se fait naturellement sous l'action du vent et du soleil. En cas de mauvais temps, faites ressuyer les plantes à l'abri. Ensuite, procédez aù forçage, qui consiste à tailler en pointe le feuillage à deux ou trois centimètres de la racine; supprimez l'extrémité des racines et placez les endives en tas. Faites-les blanchir en cave chauffée, sous châssis, ou bien encore dans .Je jardin, en les recouvrant d'une bonne couche de terre et en les protégeant avec de la paille. Plantez et repiquez: ail (en sol sain et léger), chou de printemps, laitue de printemps (sous cloche si possible), romaine d' hiver, oignon blanc hâtif, oignon de couleur... Rentrez en cave les légumesracines que vous consommerez cet hiver : carottes, navets, céleris, betteraves. Supprimez tout légume suspect. Blanchissez, pour les attendrir, les diverses salades d'hiver autres que l'endive, dont il vient d'être question: chicorée frisée, scarole, pissenlit... Un pot de fleurs renversé sur le cœur des salades convient parfaitement, mais attention : disposez à proximité des appâts antilimaces, car ces mollusques adorent se réfugier sous les pots et croquer tranquillement vos salades. Labourez profondément, mais sans briser les mottes, les parcelles vides, en profitant de ce travail pour apporter, selon votre conviction, du fumier ou des engrais chimiques; l'idéal est un mélange des deux. Terreautez les pieds d'oseille, pour en prolonger la récolte (il s'agit simplement d'apporter du terreau au pied de chaque plante). C'est aussi la bonne époque. pour rajeunir les bordures d'oseille, car cette plante, pour rester vigoureuse et donner de larges feuilles, doit être arrachée et divisée tous les deux ans. Terminez les récoltes avant la fin du mois : occupez-vous rapidement des tomates, des courgettes et des potirons, particulièrement sensibles aux gelées. N'ayez pas peur de cueillir les tomates même vertes, car elles pourront facilement mûrir à l'intérieur. Au pis-aller, vous pourrez en faire de délicieuses confitures. Arrachez au plus vite les dernières pommes de terre. Ne les rentrez pas telles quelles, mais essuyez-les d'abord, et débarrassez-les ensuite de la terre qui adhère. Stockez-les à l'abri du gel, dans un endroit sec et obscur.
A ne pas faire :
Ne conservez pas des légumes racines (carottes, betteraves, etc.) avec des fanes: cela raccourcit leur durée de conservation. Ne forcez pas des racines d'endives qui présentent des traces rougeâtres ; il s'agit de ponte de la mouche de l'endive, parasite redoutable. Ne mettez pas de fumier dans les parcelles où vous désirez planter des légumes bulbeux : ai!, échalote, oignon...

LES FRUITS :

Nettoyez et désinfectez le local où vous comptez entreposer vos fruits. Récoltez tous les fruits mûrs ou qui achèveront leur maturation sous abri: coings, framboises remontantes, nèfles, noix, pêches tardives, poires, pommes, prunes. Facilitez la maturation des variétés tardives en retirant les feuilles près des fruits, pour que le soleil les atteigne mieux, accélérant ainsi leur mûrissement et leur assurant une belle coloration. Ramassez et triez les fruits tombés. Ne les gardez pas, car ils sont généralement véreux ou porteurs de germes. Rien ne vous empêche d'en faire des jus, des compotes ou des confitures.

LE GAZON :

Quelques petites opérations pour retrouver une pelouse bien verte, en bon état au prochain printemps.
A faire :
Enlevez les feuilles mortes qui se ramassent à la pelle. Vous éviterez ainsi qu'elles ne se décomposent et fassent ternir l'herbe. Tondez pour la dernière fois, en mettant la tondeuse en position haute. Faites un apport d'engrais, en aérant par-ci par-là la pelouse (piquez la avec une fourche - bêche), pour faciliter l'assimilation de l'engrais.