ALMANACH JARDINAGE

JARDINAGE FEVRIER

LES PLANTES :

Les mêmes qu'en janvier. Mais c'est le mois que choisit le somptueux camélia pour commencer sa floraison. Il fleurit tôt mais craint la neige qui noircit son beau feuillage vernissé. Par temps doux et dans certains jardins bien abrités, le forsythia, à la fin du mois, pointe parfois le bout de ses fleurs jaunes. Les premières tulipes botaniques tiennent compagnie aux crocus...

LES FLEURS :

Toujours les mêmes conseils qu'en janvier, mais vous pouvez dès maintenant semer dans la maison, en caissettes, des fleurs pour vos massifs: agératum, pétunia, œillet et rose d'Inde, et aussi des géraniums. Pour les pétunias et les bégonias, dont les graines sont très fines, mélangez "les semences à du sable pour les semer plus aisément. Humidifiez bien le dont les graines sont très fines, mélangez les semences à du sable pour les semer plus aisément. Humidifiez bien le semis à l'aide d'un vaporisateur, pour ne pas noyer les graines, et recouvrez d'une vitre ou d'une feuille de plastique transparent: vous limiterez l'évaporation et favoriserez la levée. Dès que celle-ci a lieu, retirez la vitre et placez la caissette, ou la terrine, en pleine lumière pour éviter l'étiolement des plantes. Vous pouvez aussi, toujours au chaud, commencer les bouturages des plantes d'été: géranium, fuchsia, anthemis, coléus...

LES ROSIERS :

C'est le mois où l'on s'occupe beaucoup d'eux... Et ils vous revaudront tous vos bons petits soins par de bien agréables floraisons.
A faire :
En début de mois, effectuez un bon traitement antiparasitaire avec un produit pour traitement d'hiver: vous permettrez à vos rosiers de prendre en mars un meilleur départ. Plantez de nouvelles variétés, sauf s'il gèle. Dans la deuxième moitié du mois, taillez vos rosiers. Apportez des engrais complétés par une fumure naturelle.
A ne pas faire :
Ne taillez jamais par temps de gel.

LES ARBRES :

Des travaux identiques à ceux de janvier. Surveillez bien les plantes nouvelles,. et arrosez-les éventuellement si le temps devenait sec.
A faire :
Terminez la taille des arbustes à fleurs estivales, mais ne touchez pas à ceux qui fleurissent au printemps: il est trop tard.

LES LEGUMES :

Rien ne sert de courir, il faut partir à point... S'il fait beau, vous pouvez prendre - à vos risques et périls de l'avance sur mars; s'il fait mauvais, prenez votre mal en patience. Attendez que la météo s'améliore, et rappelez-vous que vous pourrez effectuer tous les travaux de février en mars.
A faire :
Plantez de l'ail et de l'échalote en sol non humide. Dans les régions à climat doux, planter des griffes d'asperge, dans une terre très légère et bien sableuse. Sous châssis, semez des carottes et des radis roses, des choux hâtifs et, dans la maison ou en serre, les légumes - fruits du soleil: aubergine, piment, tomate, melon, courgette... Avant d'effectuer tous semis ou tous repiquages en pleine terre, désinfectez le sol: utilisez un produit spécial, et vous détruirez une grande quantité d'œufs, de larves et autres formes d'insectes parasites. Repiquez, si le potager n'est pas trop humide, de l'oignon blanc de Paris. Vers la fin du mois, semez vos premières salades.

LES FRUITS :

Plusieurs tâches primordiales vous attendent.
A faire :
Pendant que les arbres n'ont pas encore de feuilles, traitez avec des produits plus efficaces (huiles, colorants nitrés, etc), en prenant soin d'effectuer un véritable lessivage des arbres. Il faut que le produit ruisselle et atteigne toutes les parties des arbres pour qu'il soit totalement efficace. Vous détruirez ainsi toutes les formes hivernantes des parasites. Rajeunissez vos arbres, en grattant les écorces avec une brosse métallique, et en enlevant les mousses et les lichens qui servent de refuge aux insectes. Terminez au plus vite la taille des arbres fruitiers à pépins, et conservez votre sécateur à la main pour aller tailler également les groseilliers et les framboisiers. Si vous devez élaguer des arbres fruitiers à noyau, ce qui est fortement déconseillé, pensez à recouvrir immédiatement les plaies de coupe avec du mastic à greffer ou du goudron de Norvège. Vous éviterez ainsi la formation de la gomme qui s'écoule par ces plaies.

LE GAZON :

Il est trop tôt pour tondre. Si vous avez le temps, vous pouvez cependant jeter un œil sur votre tondeuse, la remettre en état car, en mars-avril, le jardin va vous prendre beaucoup de vos loisirs.
A faire :
Pour détruire les mousses dans la pelouse, plus importantes en fin d'hiver, épandez du sulfate de fer, en respectant bien les doses prescrites. Les mousses vont noircir: vous les retirerez à coups de râteau... Aux endroits dénudés, fin mars, vous remettrez un peu de terreau pour y semer des graines de gazon.